AMBAZAC Eglise et Blason ........Haute-Vienne [ 87 240 ]

Publié le par Antonins

Lors de sa séance du 3 décembre 1971, le Conseil Municipal a adopté les armoiries d'Ambazac, dessinées par M Pierre Faure, peintre en lettres. Elles ont été approuvées par la direction départementale des services d'archives de la Haute-Vienne. Elles se lisent ainsi :armes.gif
                             d'argent au TAU d'azur au chef de gueules, chargé de l'aigle issante d'or tournée.


L'artiste qui a imaginé ce blason s'est inspiré de deux faits importants de l'histoire locale d'Ambazac.

1 - Au VIe siècle existait à Ambazac un monastère dont l'abbé Bujadoux dit, dans un article de 1913 intitulé "Ambazac et sa châsse", "qu'il était sous le vocable de Saint Antoine" (ermite de la Thébaide).
Dès le haut Moyen Age, une confrérie se St Antoine transformée en ordre religieux au Concile de Clermont en 1095, prit une grande extension en France et en Allemagne. "Ambazac eut sa confrérie de St Antoine en l'honneur de son patron dont il célébrait la fête en grande solennité" (Abbé Bujadouix). Cette fête avait lieu le 17 janvier.
Maximilien 1er, empereur d'Allemagne autorisa les Antoinites à faire figurer dans leur blason un TAU bleu, ou une croix de St Antoine.

2 - Dans l'article cité ci-dessus, l'Abbé Bujadoux écrit : " La dalmatique (chasuble à manches des diacres) de Saint Etienne de Muret : l'eglise d'Ambazac possède encore cet objet précieux, vénérable par son antiquité et par le souvenir du Saint à qui il fut donné... Ce vêtement sacré avait été offert au Saint Diacre en 1223 par la Contesse Mathilde, fille des rois d'Angleterre et épouse de Henri V, empereur d'Allemagne".

Cette dalmatique est entièrement ornée d'aigles d'or sur fond à l'origine violet, mais aujourd'hui d'apparence rouge.

L'artiste a réuni dans un écu français ancien, les figures symboliques qui rappellent deux monuments historiques. Il a habilement tiré parti des oppositions de couleurs en plaçant l'azur de l'émail de TAU dans le métal d'un champ d'argent et l'or du métal de l'aigle dans le rouge de l'émail du chef.

eglise.jpg       

                           Eglise Saint Antoine

        

L’église paroissiale semble avoir été érigée non loin d’un monastère du Viè siècle acquis vers 1086 par Gérard le Grammairien, abbé de St Augustin de Limoges. Dès cette époque, la congrégation a été placée sous la protection de St Antoine dont la vie légendaire rappelle celle de St Etienne de Muret et dont le vocable de l’église actuelle garde le souvenir.

Du XIIè siècle, date de son érection, l’église d’Ambazac ne garde guère de traces. Le chœur fut refait en 1486 et il semble bien que son état actuel date de cette même période ou du début du XVIè s, ainsi qu’une grande partie de la nef et la baie percée dans le mur de la première travée, près du clocher. Ce furent surtout les grands travaux de 1782 qui donnèrent à cet édifice une grande partie de son aspect actuel : réfection de la charpente et du clocher, du pavement, des voûtes et des portes.

www.mairie-ambazac.fr/commune/armes.htm.

 

Publié dans articles

Commenter cet article