Sescas de Bourisp..Les peintures.......[Hautes Pyrénées 65170]

Publié le par Antonins

                                                       Eglise Notre-Dame de Sescas de Bourisp
 clichés Marc Salvan-Guillotin

                                                                                   paroi méridionale


                                             évêques                                            saint Sébastien   et    saint-Antoine

Quatre saints sont juxtaposés sur le mur sud de la seconde travée (fig. 6). Ces personnages sont tous figurés en
pieds, au sein d'un grand cadre rectangulaire formé de bandes noires. Saint Antoine est placé le plus à l'ouest.
Guérisseur du mal des ardents, des maladies de peau, et antipesteux,
l'on voyait également en lui le protecteur du
bétail, plus spécialement de l'espèce porcine. Il était aussi le patron des chevaux. Ces différentes fonctions expliquent son importance dans ces régions montagnardes où les ressources principales étaient fournies par le commerce du bétail . Il arbore le long manteau de bure à capuchon orné du tau, la clochette et le Livre de la Règle des Antonites.
Un porc noir figure à ses pieds, en partie caché par sa robe. La figure de Bourisp est complétée par des flammes
rouges ondulant sous les pieds de l'ermite. Ce détail est un renvoi au symptôme du mal des ardents, et rappelle
également qu'Antoine protège contre les incendies et les flammes de l'enfer. Sébastien se trouve plus à l'est. Lié à
un arbre par de simples cordes blanches qui enserrent ses biceps et ses chevilles, le saint n'a ici rien de douloureux, même si son corps dénudé et transpercé par sept flèches est maculé de sang. Son beau visage aux longs cheveux bruns affecte même un sourire affable.


                                                                                      
              chapelle septentrionale                                                                                                                  Roi David

Publié dans articles

Commenter cet article