Max Ernst "La tentation de Saint Antoine", 1945

Publié le par Philippe

        Découvrant tôt le monde de l'imaginaire, Max Ernst est devenu, grâce à son oeuvre, l'un des plus importants noms du Dadaïsme et du Surréalisme. Ses premiers tableaux sont particulièrement influencés par des artistes tels: Van Gogh, Kadinsky et Macke, ce dernier étant un de ces grands amis à l'époque où il vivait à Bonn.                                         Max Ernst, "La tentation de Saint Antoine", 1945   National Gallery of Art
Notable absence dans l’œuvre de Ernst. Ce dernier semble avoir mesuré davantage l’importance de la tentation à celle de la légende. Ou peut-être Saint-Antoine est-il celui à travers l’œil duquel Ernst peint ?

À ses débuts, Max Ernst travaille et expose avec les expressionistes rhénans. C'est lorsqu'il se retrouve mobilisé par la première Guerre Mondiale qu'il fait la découverte du mouvement Dada. En 1919, il rencontre Hans Arp et Baargeld, avec qui il forme la "Centrale W/3".
C'est avec Arp qu'il dévellope une technique qui deviendra caractéristique du Surréalisme: le collage. C'est lors de ses expositions à Paris, en 1920, sur invitation d'André Breton, que l'on remarque les premiers souffles de ce qui sera le Surréalisme.
Alors que le Dadaïsme en arrive à sa fin, étant donné un certain engoûment pour le Surréalisme, son succédeur, Max Ernst évolue et ses thèmes se précisent. Il travaille aussi ses procédés en intégrant la technique du frottage, un élément propre à son oeuvre. La deuxième Guerre Mondiale vient imprégner d'anxiété l'oeuvre de Ernst, tout comme l'amour le fait quelques années plus tard lorsqu'il tombe amoureux
de Dorothea Tanning.
L'oeuvre du pionnier du Surréalisme est considérée c
omme l'une des plus illustres du 20ième siècle, on la retrouve surtout dans les grands musées américains et européens, ainsi que dans d'importantes collections privées. Depuis 1975, des expositions rétrospectives ont lieu à New York, Londres et Paris.

Publié dans St'ArtsTau

Commenter cet article