Paris 1er. Musée du Louvre

Publié le par Antonins

Rencontres avec Ucello, Grünewald, Munch, Beuys
21 fév.-21 mai 2007
Paris 1er. Musée du Louvre
Le Louvre accueille le musée imaginaire de Sarkis, une installation tissée de rencontres entre les œuvres qui ont scandé son parcours artistique.
Au cœur de l'institution muséale du Louvre, au détour de ses fossés médiévaux, Sarkis présente une installation tissée de rencontres entre les œuvres qui ont scandé son parcours artistique.
Rencontres entre La Bataille de San Romano d'Ucello, le Werkkomplex de Joseph Beuys, Le Retable d'Issenheim de Grünewald, et Le Cri de Munch, entre ces pièces maîtresses et leurs spectateurs, entre leurs images projetées en vidéotransmission et les contrepoints réalisés par Sarkis, à la fois ses propres installations et des vitrines constituées d'objets d'art du Louvre.
Les liens se démultiplient indéfiniment, plaçant le regard au centre d'une galerie des glaces labyrinthique. Toutes ces rencontres ont elles-mêmes été initiées en écho à l'exposition Armenia Sacra, organisée par le Louvre dans le cadre de l'année de l'Arménie.


Les œuvres d'Ucello, Grünewald, et Beuys, sont projetées sur les murs de la salle. La vidéotransmission permet un contact visuel en temps réel, créant un espace-temps complexe: l'image tressaute et s'altère en fonction de la luminosité des lieux d'exposition, les visiteurs surgissent plus ou moins nombreux selon les musées. Agrandies à hauteur de leur taille réelle, ces images destinées aux écrans d'ordinateur restituent des œuvres floues. L'effet de présence de l'œuvre se substitue à la précision de la reproduction. .............


suite sur
http://www.paris-art.com/marche-art/Rencontres%20avec%20Ucello,%20Gr%C3%BCnewald,%20Munch,%20Beuys/Rencontres%20avec%20Ucello,%20Gr%C3%BCnewald,%20Munch,%20Beuys/3335.html

source  Par Julia Peker

Publié dans articles

Commenter cet article