Retable des Antonins - Le martyre de Sainte Catherine

Publié le par Antonins

zzzretable-des-antoninsSt-Cath-Chamb.jpg

Jacquelin de Montluçon (Bourges 1467-1505)
Retable des Antonins, le martyre de Sainte Catherine, 1496-1498

Peinture sur bois
Largeur : 97 cm, hauteur : 79,1 cm

 

 

Historique

Ce grand panneau peint recto-verso fait partie d’un polyptyque de structure très importante. Le centre devait être orné d’un élément sculpté protégé et fermé par des volets. Trois panneaux de ce retable sont connus aujourd’hui : celui de Chambéry avec le martyre de Sainte Catherine et au dos le Christ au limbe, un au musée des Beaux-arts de Lyon représentant une annonciation et la résurrection de St Lazare et un dernier dans une collection privée avec une nativité et la cène.
Ce retable décorait l’église du couvent des Antonins de Chambéry où il existait une chapelle dédiée à Sainte Catherine. Les Antonins ou frères hospitaliers de St Antoine sont créés pour soigner les malades atteints du feu des ardents, maladie liée à l’ingestion accidentelle de l’ergot de seigle. La 2ème maison de la confrérie est la commanderie St Antoine fondée en 1180 à Chambéry. Elle possède dès 1245, la maladière de la Madeleine, installée au bas de Buisson-Rond pour soigner les lépreux.
Les Antonins sont les premiers moines réguliers installés à Chambéry, ils occupaient l’actuelle place de l’hôtel de ville. Leur église était très richement décorée, mais nous n’en avons conservé qu’une mise au tombeau du XVI, installée aujourd’hui dans la crypte de l’église de Lémenc.

 

Mouvement

Dans ce panneau convergent des influences venues à la fois du nord de l’Europe et de l’Italie avec une conjonction d’éléments germaniques (visages), français (étagement des figures) mais également italiens dans le verso.

source :   Transversalités - http://www.artsdanslacite.fr

Publié dans St'ArtsTau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article