les visiteurs se pressent pour admirer le fameux retable d’Issenheim

Publié le par Antonins

Strasbourg, deuxième ville artistique de province
Le 11/03/09 à 14:50 - Raymond Couraud.  L'Alsace

Arts Magazine publie ce mois-ci un classement des « villes les plus artistiques ». Strasbourg arrive en deuxième place nationale, derrière Lyon (Paris n’est pas pris en compte dans ce classement).


Strasbourg deuxième ville d’art en France. Voilà une nouvelle à même de conforter la capitale alsacienne dans ses ambitions nationales et européennes. Les auteurs de l’enquête menée par Arts Magazine ont laissé de côté la capitale et découpé la France en trois tranches : villes de plus de 100 000 habitants, entre 50 000 et 100 000 et entre 20 000 et 50 000.


Cinq critères ont été retenus pour attribuer les points du classement. Sont pris en compte le nombre des musées, celui des galeries d’art, les monuments historiques, les grands événements et la fréquentation des musées.

Besançon 12e grâce aux Beaux-Arts

Pour les régions Alsace et Franche-Comté, dans la catégorie supérieure à 100 000 habitants, Strasbourg empoche la médaille d’argent avec 82,2 points. Elle est deuxième derrière Lyon (102 points). Besançon se classe à la 12e place avec un total de 45,8 points, alors que Mulhouse pointe à la 16e avec 40,7 points.
L’excellent classement strasbourgeois s’explique, selon l’enquête de la revue artistique, par les musées. Sont cités en vrac le Musée d’art moderne et contemporain ou celui consacré à Tomi Ungerer. « En 2008, dix musées municipaux accueillaient 525 000 visiteurs. » En revanche, il y aurait, dixit l’article, un potentiel à améliorer pour ce qui est des galeries d’art. 27 ont été recensées, contre 105 à Lyon !
Pour Besançon, on lit que « son musée des Beaux-Arts est le plus ancien de France » et qu’il « est toujours très actif ». La capitale franc-comtoise, avec dix musées, talonne les onze établissements mulhousiens. En termes de fréquentation, cela donne 422 295 visiteurs à Besançon contre 436 425 à Mulhouse. Dans cette ville, dixit l’enquête, « d’étonnants musées essaient de changer l’image de Mulhouse ».

Colmar, une sacrée performance !

Il ne faut pas oublier dans ce classement l’excellente performance de Colmar, qui arrive en 5e position dans la catégorie des villes entre 50 000 et 100 000 habitants. La capitale haut-rhinoise est distancée par quelques poids lourds touristiques : Blois, au cœur des châteaux de la Loire, Versailles, son château et ses 5, 3 millions de visiteurs, Arles et Avignon. C’est dire la belle performance de Colmar. Le magazine attribue ce succès à l’œuvre maîtresse abritée dans la ville, où « les visiteurs se pressent pour admirer le fameux retable d’Issenheim peint par Mathias Grünewald ». Mais avec 8 galeries et 2 grands événements, Colmar fait quasiment aussi bien que Mulhouse ou Besançon.
Une chose est sûre : ce classement témoigne de la diversité et de la richesse culturelle du sillon Strasbourg-Besançon. Et si cet autre axe Rhin-Rhône était une richesse mieux exploitée ?

Publié dans articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article